Un univers de rêves

Ce sont les rêves d'aujourd'hui qui créeront l'humanité de demain
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Genre historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maira
Admin
avatar

Messages : 214
Points : 367
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 31

MessageSujet: Genre historique   Jeu 30 Mai 2013 - 16:33

Gladiator



Histoire :
Maximus Decimus Meridius, général romain renommé, mène une nouvelle fois les légions de l'empereur Marc Aurèle à la victoire en ce jour de bataille en pays germanique. L'empereur, sentant sa fin proche, annonce le soir même en privé à Maximus qu'il souhaite lui laisser le pouvoir à sa mort, pour qu'il puisse le transmette au Sénat et que Rome devienne à nouveau une République.
Aurèle préfère le général à son propre fils, Commode, qu'il sait pertinemment obsédé par l'idée d'obtenir le titre d'empereur et en aucune manière animé d'une réelle compassion pour la plèbe. Lorsque le vieil empereur annonce la nouvelle à son fils avant de rentrer à Rome, Commode est pris d'un accès de rage et étouffe son père, devenant ainsi le nouvel empereur. Bien que la cause officielle annoncée du décès de Marc Aurèle soit la vieillesse, Maximus devine que l'empereur a été assassiné par son fils.
Lorsque Commode demande, peu après, à Maximus de baiser sa main, et par ce geste de s'engager à le servir, ce dernier lui oppose un refus. L'empereur, furieux de cet affront, profondément blessé et jaloux de l'amour que son père portait à Maximus, ordonne alors son exécution, ainsi que celle de sa famille, qui réside alors en Hispanie romaine. Emmené en forêt pour être exécuté, Maximus réussit à désarmer ses gardiens et parvient à fuir, sérieusement blessé à l'épaule. Parvenu sur ses terres, après plusieurs jours et extrêmement affaibli par sa blessure, il découvre les corps de sa femme et de son fils de huit ans, calcinés et crucifiés devant la maison familiale.
Arpès avoir sombré dans un profond coma, Maximus est récupéré par des marchands d'esclaves, puis soigné et emmené jusqu'aux provinces romaines orientales, où il est vendu à un riche propriétaire et négociant local, un laniste dénommé Proximo. La nouvelle vie de Maximus consiste alors à combattre dans l'arène en tant que gladiateur : il trouve là un début d'exutoire à sa brutale destitution et à la perte de tout ce qui comptait pour lui. Maximus est bientôt surnommé « l'Espagnol », par la foule assistant aux combats.
Saisissant tout l'intérêt qu'aurait pour lui de pouvoir combattre aux pieds du nouvel empereur, l'Espagnol remporte assez de combats afin que sa réputation parvienne jusqu'en Occident. Il se retrouve alors bientôt sur le sable du Colisée. Après un combat épique, et souhaitant féliciter personnellement le groupe de gladiateurs sorti victorieux, Commode demande à « l'Espagnol » d'ôter le masque de métal cachant son visage et de se présenter. À contrecœur, Maximus révèle son identité en promettant à Commode une vengeance certaine :

« Mon nom est Maximus Decimus Meridius, commandant en chef des armées du Nord, général des légions Felix, fidèle serviteur du vrai empereur Marc Aurèle. Père d'un fils assassiné, époux d'une femme assassinée et j'aurai ma vengeance dans cette vie ou dans l'autre. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universdereves.forumactif.org
Maira
Admin
avatar

Messages : 214
Points : 367
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 31

MessageSujet: Re: Genre historique   Jeu 30 Mai 2013 - 16:41

300


Histoire :
Léonidas est devenu roi de Sparte à la suite des épreuves rituelles spartiates dont il a triomphé. Il apprend d'un messager perse que le roi Xerxès envisage d'envahir la Grèce et de soumettre sa cité mais refuse de négocier un quelconque arrangement. Contre l'avis des éphores corrompus par l'or perse, il part à la rencontre de l'ennemi avec les 300 meilleurs soldats de sa cité, et est rejoint sur la route par Daxos et ses Arcadiens. Léonidas choisit de combattre l'armée perse dans le passage étroit et rocheux des Thermopyles. Il refuse d'enrôler Éphialtès, un Spartiate exilé, car celui-ci, bossu, ne peut lever convenablement son bouclier à cause de son handicap.
Face à l'armée gigantesque conduite par le roi Xerxès en personne, la résistance est héroïque mais désespérée. Xerxès, frappé par les importantes pertes subies par son armée lors des premiers assauts, tente de gagner Léonidas à sa cause mais essuie un échec. Il envoie alors ses meilleurs guerriers, les Immortels, ceux-ci étant également repoussés par les Spartiates. Mais Éphialtès, meurtri par le refus de Léonidas, révèle à Xerxès l'existence d'un sentier secret qui contourne les Thermopyles. Les Arcadiens battent en retraite en apprenant la nouvelle et Léonidas, conscient que son destin est désormais scellé, envoie Dilios, un de ses guerriers, à Sparte avec ordre de narrer l'histoire du sacrifice de ses camarades.
Pendant ce temps à Sparte, la reine Gorgô, épouse de Léonidas, doit faire face aux machinations de Théron, un politicien à la solde des Perses qui cherche à faire destituer Léonidas de son titre pour avoir contrecarré les éphores. Théron fait chanter Gorgô et abuse d'elle en échange de la promesse de son soutien quand elle plaidera la cause de son époux devant le Conseil de la cité. Mais, le moment venu, il l'accuse au contraire d'adultère et Gorgô le poignarde à mort. La dague perce au passage la bourse de Théron, et l'or perse qui en tombe révèle sa trahison.
Aux Thermopyles, les Perses ont encerclé les Spartiates survivants et Xerxès exige leur soumission. Léonidas feint d'accepter avant de blesser Xerxès à la joue d'un lancer de javelot. Léonidas et ses hommes sont ensuite massacrés. Un an plus tard, Dilios conclut son récit devant une armée de Spartiates, expliquant comment cette résistance valeureuse a touché le moral de l'armée perse et poussé les cités grecques à s'unir, 40 000 Grecs faisant désormais face à 100 000 Perses sur le champ de bataille de Platées.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://universdereves.forumactif.org
 
Genre historique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Genre] Romans maritimes
» Généalogie, historique et spéculations en tout genre...
» [Sand, George] La petite Fadette
» [Malraux, André] La condition humaine
» [Dossier] Historique : les grandes dates de Disneyland Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un univers de rêves :: Espace visiteurs - accueil :: Recommandations :: Films-
Sauter vers: